Petit traité d'horreur fantastique: à l'usage des adultes qui soignent des ados par MARION HENDRICKX

Petit traité d'horreur fantastique: à l'usage des adultes qui soignent des ados

Titre de livre: Petit traité d'horreur fantastique: à l'usage des adultes qui soignent des ados

Éditeur: Eres

Auteur: MARION HENDRICKX


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

MARION HENDRICKX avec Petit traité d'horreur fantastique: à l'usage des adultes qui soignent des ados

Préface de Pierre Delion

Alors que les films de la saga Twilight pulvérisent le box-office et que le surnaturel continue d'envahir le petit écran, cet ouvrage tente de comprendre de manière ludique les raisons d'une telle appétence pour l'horreur fantastique chez les adolescents et d'en proposer des pistes thérapeutiques.

L'objectif de cet ouvrage est de permettre aux adultes (soignants ou non) de comprendre pourquoi les adolescents sont si attirés par l'horreur fantastique, pourquoi ce n'est pas une si mauvaise chose et enfin comment cela peut-être utilisé dans la pratique clinique. S'appuyant sur l'actualité culturelle de l'horreur fantastique (sortie au cinéma en 2011 et 2012 de blockbuster comme Twilight ou Harry Potter), elle analyse les cinq grandes figures mythiques horrifiques : le vampire, la maison hantée, le loup-garou, la jeune fille et la créature de Frankenstein. Elle propose d'en tirer un outil de travail avec les adolescents, proche de l'utilisation en vogue actuellement des contes chez les enfants.

Marion Hendrickx, psychiatre, praticien hospitalier en novembre 2011 au groupe hospitalier de l'Institut catholique de Lille. chef de clinique, ancien interne du CHR de Lille, thèse de médecine dirigée par le Professeur Pierre Delion formée à la thérapie familiale d'inspiration analytique à Temps Forum, organisme affilié à la Société française de thérapie familiale psychanalytique.

Livres connexes

Préface de Pierre Delion

Alors que les films de la saga Twilight pulvérisent le box-office et que le surnaturel continue d'envahir le petit écran, cet ouvrage tente de comprendre de manière ludique les raisons d'une telle appétence pour l'horreur fantastique chez les adolescents et d'en proposer des pistes thérapeutiques.

L'objectif de cet ouvrage est de permettre aux adultes (soignants ou non) de comprendre pourquoi les adolescents sont si attirés par l'horreur fantastique, pourquoi ce n'est pas une si mauvaise chose et enfin comment cela peut-être utilisé dans la pratique clinique. S'appuyant sur l'actualité culturelle de l'horreur fantastique (sortie au cinéma en 2011 et 2012 de blockbuster comme Twilight ou Harry Potter), elle analyse les cinq grandes figures mythiques horrifiques : le vampire, la maison hantée, le loup-garou, la jeune fille et la créature de Frankenstein. Elle propose d'en tirer un outil de travail avec les adolescents, proche de l'utilisation en vogue actuellement des contes chez les enfants.

Marion Hendrickx, psychiatre, praticien hospitalier en novembre 2011 au groupe hospitalier de l'Institut catholique de Lille. chef de clinique, ancien interne du CHR de Lille, thèse de médecine dirigée par le Professeur Pierre Delion formée à la thérapie familiale d'inspiration analytique à Temps Forum, organisme affilié à la Société française de thérapie familiale psychanalytique.Préface de Pierre Delion

Alors que les films de la saga Twilight pulvérisent le box-office et que le surnaturel continue d'envahir le petit écran, cet ouvrage tente de comprendre de manière ludique les raisons d'une telle appétence pour l'horreur fantastique chez les adolescents et d'en proposer des pistes thérapeutiques.

L'objectif de cet ouvrage est de permettre aux adultes (soignants ou non) de comprendre pourquoi les adolescents sont si attirés par l'horreur fantastique, pourquoi ce n'est pas une si mauvaise chose et enfin comment cela peut-être utilisé dans la pratique clinique. S'appuyant sur l'actualité culturelle de l'horreur fantastique (sortie au cinéma en 2011 et 2012 de blockbuster comme Twilight ou Harry Potter), elle analyse les cinq grandes figures mythiques horrifiques : le vampire, la maison hantée, le loup-garou, la jeune fille et la créature de Frankenstein. Elle propose d'en tirer un outil de travail avec les adolescents, proche de l'utilisation en vogue actuellement des contes chez les enfants.

Marion Hendrickx, psychiatre, praticien hospitalier en novembre 2011 au groupe hospitalier de l'Institut catholique de Lille. chef de clinique, ancien interne du CHR de Lille, thèse de médecine dirigée par le Professeur Pierre Delion formée à la thérapie familiale d'inspiration analytique à Temps Forum, organisme affilié à la Société française de thérapie familiale psychanalytique.