L'État aménageur en Amérique latine: Villes et ports industriels

L'État aménageur en Amérique latine: Villes et ports industriels

Titre de livre: L'État aménageur en Amérique latine: Villes et ports industriels

Éditeur: Éditions de l'IHEAL


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

L'État aménageur en Amérique latine: Villes et ports industriels

« L’État aménageur est un système où jouent les organismes, les entreprises publiques, les clans régionaux. » (Jean Revel-Mounoz) La territorialité est, elle, l’idée centrale étudiée dans L’État aménageur en Amérique latine grâce à l’analyse de l’appropriation de l’espace de pôles de développement dans la société – principalement brésilienne, mexicaine et vénézuélienne. La « colonisation industrielle » peut être analysée à trois échelles différentes, dont l’enjeu principal réside sur la gestion de l’espace urbain. À une échelle nationale, la politique des pôles industriels, la volonté d’une puissance moyenne ainsi que le désir d’aménagement du territoire sont les lignes directrices principales. Dans une dimension plus régionale, l’intérêt se focalise sur l’invasion des nouvelles territorialités sur les groupes régionaux. Enfin, d’un point de vue local, les industries et l’urbanisation mettent en danger les communautés locales. Le but de cet ouvrage, comme l’indique Jean Revel-Mounoz dans son introduction, est de comparer les pôles de développement (pétroliers et sidérurgiques) en Amérique latine, et d’analyser les effets de ces évolutions dans des contextes culturels, économiques et politiques différents. Les différents textes abordent ces thèmes et analysent les enjeux de ces « enclaves » en constant développement, causant un déséquilibre entre croissance économique et développement des pôles industriels, et détérioration des conditions de vie et recul des traditions.